A Belgian Passage to China (1870-1930)

42,00

Johan J. Mattelaer en Mathieu Torck (eds.), en collaboration avec Charles Lagrange, Roland Dussart-Desart, Patrick Maselis et Thomas Baert. Langue: anglais

En stock

UGS : 9789056156442 Catégorie :
 

Description

A Belgian Passage to China (1870-1930)

Johan J. Mattelaer en Mathieu Torck (eds.)

En collaboration avec Charles Lagrange, Roland Dussart-Desart, Patrick Maselis et Thomas Baert

Entre 1870 et 1914, les Belges – l’une des plus importantes puissances financières et industrielles de l’époque – ont financé, construit et exploité des centaines de kilomètres de lignes de train et de tramway à travers les cinq continents. Le sentiment occidental de suprématie et l’envie de coloniser du roi Léopold II ont été la force motrice de ces entreprises. En Chine, cette aventure s’est concrétisée avec la construction de la voie ferrée de Pékin à Hankou, ainsi que d’un réseau de tramway à Tianjin.

A Belgian Passage to China (1870-1930) met en lumière deux projets.

François Nuyens quitte Gand pour Tianjin en 1905, où il construit une centrale électrique et un réseau de tramway. Dans un journal bien documenté, Nuyens enregistre ses impressions sur son séjour en Chine entre 1905 et 1908.

Les frères Philippe et Adolphe Spruyt, tous deux médecins, se sont rendus en Chine pour diriger les services médicaux des chantiers du chemin de fer Pékin-Hankou. Ils sont revenus avec des valises pleines d’antiquités chinoises. Leur intéressante correspondance et plus de 1 200 plaques de verres photographiques offrent un aperçu unique de la vie quotidienne de la Chine au début du XXe siècle.

Le livre comporte d’innombrables photos jamais publiées auparavant.

Langue: anglais

Couverture rigide

306 pages, 29,5 x 22 cm

NUR 680 | 691

ISBN 9789056156442

Edition : Sterck & De Vreese